Ce site est plus qu'une vitrine !

  • Par chevaljak
  • Le 15/03/2018
  • Commentaires (0)

C'est une banque de données mises à disposition de tout qui s'intéresse de près ou de loin à la problématique des mutilations génitales féminines, qu'ils ou elles soient aux études, enseignant(e)s, professionnels de la santé, du social, de la justice, des médias, simples citoyen(ne)s...
C'est aussi un lieu de rencontre entre membres du site (47 membres au 15 mars 2018) mais ce sont aussi des centaines de photos des activités d'un collectif qui existe aussi dans le réel, des textes, des vidéos, de la musique...
Un site qui n'est pas gratuit, mais qui ne coûte pas cher, jugez-en : 125 euros par an avec un nom de domaine et débarrassé des publicités à l'inverse des sites gratuits. Un site qui est payé exclusivement grâce à la générosité de militant(e)s bénévoles du collectif.

Ce site est celui de ses membres mais aussi celui du collectif liégeois contre les MGF dans le réel

Notre site est d'abord celui d'un collectif composé d'associations et de bénévoles à titre individuel dont plusieurs sont, par ailleurs, inscrits comme membres du site.

Il a été créé en janvier 2016 par Jacques Chevalier, le coordinnateur (en réel) du CLMGF a qui revenait la gestion du site initial dont il était devenu matériellement impoossible d'assurer la gestion quotidienne, l'administration des pages et l'actualisation des données, dont celles, les plus importantes des informations sur les services existants.

Comme en tant que tel le CLMGF ne disposait d'aucun moyen propre, d'aucun soutien, et même s'il avait un compte celui-ci était maintenu à zéro avec l'aide d'une seule association : LîDjibouti qui dut le soutenir à deux reprises en payant les frais bancaires. Donc c'est sans argent propre au collecti que Jacques Chevalier lança le site en versant de sa poche les 80 premiers euros donnant droit à une année de location du site, fin 2016 se reposait la question de la prolongation de la location du site et via Facebook Jacques Chevalier introduisit une demande de soutien à laquelle répondirent Carine Z. et Patrick L. tous deux à hauteur de 80 euros, entretemps Jacques Chevalier introduisait un ordre permanent à 5 puyis 10 euros par mois pour garantir l'existence dans le temps qui en mai 2017 augmenta de 30 euros pour la sécurisation https du site. Depuis Francine M et Jeanne-Marie D. ont aussi contribué à l'existence du site ce qui, tout, l'un dans l'autre permet d'avancer sur des bases plus longues dans le temps, le site peut vivre sans nouvel apport (hormis l'ordre permanent de Jacques Chevalier, jusqu'au moins 2021 sans devoir refaire un appel à la générosité !

Ajouter un commentaire