LîDjibouti - une association d'amitié entre belges et djiboutiens

Avec nos amis du cercle photographique "Priorité à l'Ouverture", consultez aussi notre Newsletter de Novembre 2017 !

NEW !

Les samedi 25 novembre et 2 décembre 2017 de 14 à 18 h

à la Cafétéria du Théâtre LE MODERNE

Rue Ste Walburge, 1 à 4000 LIEGE

Exposition ouverte au grand public

cliquez sur :s

VERNISSAGE DE L'EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

Presse djibouti 3

sur cette page 67 photos et 8 vidéos du vernissage qui a eu lieu le 18 novembre.

  • Nom du fichier : La newsletter de novembre 2017
  • Taille : 143.34 Ko
yes /

Télécharger

LîDjibouti va à Chevetogne !

NEW !

La belle journée du 29 juillet 2017 au domaine provincial de Chevetogne !.

Voir :

http://www.lidjibouti.com/CHEVETOGNE.html

LîDjibouti... l'association qui - via sa conférence du 17 octobre 2007 - a jeté les bases du CLMGF

LîDjibouti et les MGF c'est une histoire qui a presque dix ans !

02082404061850002376

Qui eut cru, avec un thème pareil - les mutilations génitales féminines - que cette soirée du 17 octobre 2007 à Liège, dans les locaux de la FGTB de Liège, allait connaître un tel succès d'affluence et surtout allait déboucher sur la création du Collectif Liégois contre les MGF ?

L'association LîDjibouti avait été créée en février 2007 par deux amis et collègues de travail, par ailleurs tous deux délégués syndicaux FGTB et militants du Collectif de Résistance Aux Centres pour Etrangers, le djiboutien (devenu belge) Abdoulkader Ali Ibrahim et le liégeois Jacques Chevalier.

L'objectif de l'association était (et continue) de tisser des liens d'amitié en belges et djiboutiens qu'ils vivent à Liège ou à Djibouti, en peu de temps des amis djiboutiens d'un peu partout en Belgique rejoignaient le groupe de même que des européens, de Belgique, de France, de Suisse,...

LîDjibouti se fixait aussi comme objectifs d'aider les djiboutiens de Liège à s'intégrer à leur pays d'adoption mais aussi aider quelques villages au nord de cette petite république de la Corne de l'Afrique. Egalement de faire connaître ce petit pays appelé parfois le confetti de l'Afrique.

Avec l'aide d'un amie infirmière à l'OMS on rédigea un état des lieux au niveau de la santé à Djibouti, ce n'était guère brillant avec des maladies aujourd'hui disparues d'Europe comme la peste, le choléra mais aussi le SIDA et le diabète... Beaucoup de maladies nécessitant un soutien médical et surtout médicamenteux, en plus venait se greffer à ce sombre tableau un été de famine récurrente justement dans cette région nommée "la Corne de l'Afrique".

Jusqu'en mai 2007 il n'était pas question des MGF, le sujet d'ailleurs génait assez bien les hommes de la communauté qui y voyaient une affaire strictement féminine. et considéraient qu'il valait mieux "ne pas s'occuper de cela au niveau de l'association".

Une émission à la RTBF fit pourtant réagir Jacques Chevalier, on y avait interviewé Sarah, une jeune femme djiboutienne ayant connu la mutilation, elle avait expliqué tout le processus à l'émission et c'était très choquant, dès le lendemain malgré les réticences de son ami Ibrahim, Jacques engagea LîDjibouti à traiter du sujet et en très peu de temps fut convoquée cette fameuse réunion du 17 octobre où une grande partie de la communauté djiboutienne adhéra au Collectif naissant avec - parmi les femmes - Samia Youssouf, véritable "passionaria" du CLMGF malgré la douceur de sa voix...

L'association LîDjibouti est présente sur le net via son site mais aussi via ses pages sur Facebook.

 

LîDjibouti s'implique à fond contre les MGF !

Dernière organisation spécifique à l'actif de l'association LîDjibouti et du GAMS avec le soutien du CLMGF...

A l'issue du film KIMBIDALE (Entière) a eu leu un débat présenté par Jacques Chevalier, Coordinateur du CLMGF, réunissant Aicha Dabale militante djiboutienne des Droits de l'Homme, Yvette Barilleau de l'association française Femmes Solidaires et porteuse du projet "Ethiopie" et Fabienne Richard, Présidente du GAMS Belgique. En cliquant sur la photo ci-dessous vous trouverez tout à savoir sur cette belle soirée à la Cité Miroir de Liège via le site LîDjibouti !

Af13

En partenariat avec le CMGF, LîDjibouti a porté cette activité en 2011

Le 22 septembre 2011 avait lieu une soirée littéraire autour du livre de notre amie Diaryatou BAH à la Librairie Barricade, rue Pierreuse à Liège, c'était une organisation commune du CLMGF, de "Ni Putes, Ni Soumises" et de LîDjibouti.

On retrouve sur la page consacrée à notre amie et à sa visite à Liège, plein de visages connus en cliquant tout simplement sur le sien :

Dyariatou bah

LîDjibouti contribue à la réussite de la Journée Mondiale des Migrants !

Ce lundi 19 décembre 2016 le CRIPEL organisait une journée de conférences et un récital de Nara Noïan à la Cité Miroir de Liège pour célébrer la Journée Mondiale des Migrants. Notre association en qualité de membre du CRIPEL et du GRAM (Groupe de Recherche sur les Associations de Migrants) s'est impliquée dans cette journée notamment en y invitant plusieurs de ses membres mais aussi via Jacques Chevalier qui a animé le débat de l'après-midi sur le thème des Syndicats et de l'Immigration.

Ci dessous quelques photos de cette journée :

Cripelphotos 016 Cripelphotos 035 Cripelphotos 036 Cripelphotos 040 Cripelphotos 050

LE PREMIER MAI 2017 A NOTRE STAND... UNE PAGE A VOIR !

Merci à nos amies d'Initiatives Féminines Citoyennes ainsi que notre amie Annick de Bruxelles pour nous avoir donné le bénéfice de leurs petits stands sur le nôtre. Merci à tous les membres et sympathisant(e)s de LîDjibouti dont nombre sont aussi activ(e)s au CLMGF et dans ses associations comme le GAMS. 

Grâce au bénéfice (un peu plus de 400 euros), notre association va pouvoir mieux organiser une journée de détente fin du mois de juillet pour les familles membres et sympathisantes de notre association.

Retrouvez les photos et vidéos de notre stand du 1er Mai à Liège, sur notre site, en cliquant sur LE STAND DE LIDJIBOUTI

1er Mai 2016 Place Saint Paul à Liège

L'association LîDjibouti donnait rendez-vous à tous ses amis du CLMGF, comme chaque année le premier mai, à son stand à la Fête interculturelle et syndicale de la FGTB de Liège, Place Saint-Paul.

On pouvait y déguster pour pas cher (5 euros le ravier de 2 Samboussas et 2 beignets) les samboussas et beignets djiboutiens et leur sauce qui pique (un peu) et une nouvelle recette à base de jus de cassis et jus d'orange : le LîDjoie ! Le verre à 1 euro ! Ci-dessous une vidéo tournée au stand cette édition 2016 !

C'était le stand de LîDjibouti le dimanche 21 août 2016 à Flémalle !

Bandeau solidaris

Le stand de LîDjibouti était juste en face du côté droit de l'administration communale de Flémalle - Stand 49. On pouvait y déguster des sambos Malgaches et des beignets djiboutiens avec sauces qui piquent ou qui piquent pas. Le ravier de deux sambos, 3 beignets et sauce au choix pour 5 euros ! On y buvait  le LîDjoie (sirop de cassis/jus d'orange) à 1 euro le gobelet. En cliquant sur l'image vous verrez la page de l'événement sjur le site de LîDjibouti.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau